Association A.A.D Aide à une Activité Durable

spacerAu SENEGAL


Accueil

Historique

Carnet de Route

Les Réalisations

Les Rendez-vous

Nos Projets

Ecole Palmarin

Les Photos

Nos Partenaires

Les Dons

Contact

logo CARNET de ROUTE - 10ème Voyage - 2 Juin 2011 - 14 Juillet 2011

 

Cinq ans de va et vient vers le Sénégal...
En raison de deux voyages par an …
Et fin du dixième épisode...déjà.

Il est très diffèrent des voyages précédents où je déterminais sur place les priorités à réaliser.
A présent l'association évalue depuis la France la faisabilité des projets en fonction des dons perçus et je réalise sur place, avec les moyens mis à ma disposition.
C'est ainsi que dès mon arrivée, j'effectue les démarches pour acquérir le groupe électrogène pour l'ISEM.


Ensuite, je recherche un menuisier pour la fabrication des bureaux destinés au collège de brousse ;

Dans la foulée l'arrivée du conteneur de l'Hôpital d'Avignon destiné à l'Hôpital Fann de Dakar me permet de récupérer une vingtaine de colis de consommables que nous avions chargés avant mon départ d'Avignon. Les difficultés de déchargement liées à un problème de douanes sont réglées grâce à B.C. qui travaille au Ministère de la Santé en tant que transitaire en formation et qui m'assiste depuis l'expédition du deuxième conteneur.

Entre temps je rends visite au guitariste handicapé et c'est avec une grande joie que je remets la guitare offerte par nos amis. Ce fut un grand moment d'émotion partagé par toute la communauté villageoise qui chantait et dansait au rythme africain en signe de remerciements

villageois

Trois semaines sont passées et le groupe électrogène est en fonction à l'ISEM.

roupe

Cependant les bureaux tardent à être fabriqués. En effet la Côte d'Ivoire, principal exportateur de "Fraqué", bois exotique, a rompu provisoirement les exportations suite aux événements politiques; Cependant six jours avant mon départ, j'apprends que la livraison est effective ; j'espère ainsi qu'à la rentrée prochaine les élèves n'écriront plus sur leurs genoux.

eleve

L'ISEM est en pleine préparation d'examen de fin d'études pour 42 de ses élèves. Évaluations, synthèses etc… un gros travail qui occupe le quotidien des élèves et du personnel bien au delà des 8 heures journalières.

Grâce au groupe électrogène qui pallie à présent les coupures de plus en plus fréquentes de courant, l'informatique fonctionne à temps plein et rend un précieux service. Je partirai sans connaître les résultats de ces examens mais je peux témoigner que ce ne sera pas faute d'avoir donné aux élèves le maximum de connaissances et ce jusqu'à la dernière minute. Un des derniers week-ends est consacré entièrement à des révisions... ensuite, comme je l'entends souvent ici: " Inch'Allah"...

Côté dispensaire,
acceuil des malades........................salle de consultations
dispensaire 1dispensaire 2
...salle consultations gynéco..............salle de soins
dispensaire 3dispensaire 4

 

...après un aller-retour au Ministère de la santé à Dakar avec Abdoulaye, nous sommes revenus tout heureux d'avoir obtenu à nouveau l'ouverture de la maternité.
Cela renforce le renom du dispensaire qui fonctionne six jours sur sept à présent.
Nous enregistrons de plus en plus de malades. Ils n'hésitent plus à franchir les portes ; ils viennent même de très loin parce qu'ils " on " entendu parler du " Dispensaire Jo " ...
De tout ce que j'ai pu réaliser jusqu'à présent au Sénégal, c'est de loin ma plus grande satisfaction.


Je termine mon séjour par une visite aux écoles où sont parrainés les enfants ; il s'agit pour moi de relever le bulletin de note et de préparer la rentrée prochaine. Ils sont 27 élèves à présent dans 7 établissements différents à bénéficier d'un soutien financier...


Vous n'êtes pas sans ignorer notre vœu qu'Abdoulaye et moi-même avions un jour formulé ; celui de réunir sur un même site l'ISEM et le dispensaire. Avant que je m'envole pour la France nous avons rencontré les autorités préfectorales et municipales de Mbour pour obtenir gracieusement un terrain d'un hectare minimum. L'affaire est entre leurs mains, nous attendons la réponse officielle...cependant, nous sommes, et je ne l'oublie pas, en Afrique et je sais plus que quiconque à présent que le temps n'a pas la même valeur qu'en Europe... demain ou dans un an ne sont jamais très loin...

Malgré cela, je formule le vœu de poursuivre encore ce parcours de cinq ans car, ce qui a été réalisé à ce jour va au delà de mes espérances et comme je n'aime pas abandonner, je continuerai si vous accordez toujours, votre attachement à l'AAD.

Je n'ai pas parlé des événements liés aux manifestations antigouvernementales du 23 juin; à vrai dire j'ai évité toutes ces manifestations et si j'ai vu de nombreux foyers d'incendies montés dans le ciel de Mbour, c'est avec la radio que j'ai appris essentiellement la révolte des " Y a en marre " C'est ainsi que se qualifient les jeunes sénégalais qui manifestent leur mécontentement vis à vis de la politique de leurs dirigeants et qui déclenchent des actions de violences urbaines (voitures et locaux administratifs incendiés)...

...le chômage est partout présent, l'électricité n'est plus assurée, l'eau fait défaut...
Je pense pour ma part que les futures élections présidentielles risquent de devenir chaudes…très chaudes...

à bientôt , ....

 

Lettre de remerciement d'Abdoulaye YADE

Directeur de l'ISEM

ENCORE UN GRAND PAS DE PLUS !!!!!
Les coupures intempestives de l'électricité au Sénégal ont davantage plongé les fonctionnaires dans la nonchalance ; ce qui se traduit par un dérèglement extraordinaire de tout le système.
Le secteur privé en a pris un énorme coup dans la mesure où tous les engagements ne peuvent plus être tenus car le planning des coupures d'électricité annoncé n'est même pas respecté.
Rares sont ceux qui ont les moyens d'acquérir un groupe électrogène.
Les écoles de formation professionnelle sont contraintes de réaménager leur programme en se rattrapant sur le samedi après midi et le dimanche ; mais là aussi, on joue au quitte ou double car fonctionnant dans l'incertitude.
Nous nous débattons (tous) dans ces conditions difficiles depuis plus de 2ans.
Depuis hier, tout ceci est devenu un vieux cauchemar ; l'A.A.D a payé pour l'école un groupe électrogène flambant neuf (puissance 5kwa, automatisé, option diesel)
Tout le personnel administratif et enseignant est content pour le cadeau.
Comme on dit chez nous : je n'ai pas de mots pour exprimer ma reconnaissance donc, je prie pour vous
Je ferai également en sorte que ce bijou (ou plutôt notre poumon) soit géré et entretenu avec amour au grand bonheur et au succès des professeurs et des élèves.
Comme l'a dit le chanteur, " le rêve d'un monde meilleur peut se réaliser si on y croit vraiment ".
Il faut que vous soyez convaincu que je mesure à sa juste valeur l'importance des gestes et des actes que vous ne cessez de poser !
Je ne vous remercierai jamais assez ! Soyez en témoin

 

retour vers le haut

.

Association loi 1901 - Siège social : 8 Rue Jean Catelas 84000 AVIGNON - FRANCE - N° d'agrément du JO 20070022
Tél : 04 90 87 02 65 - 06 81 36 27 72 - 00221 77 240 68 68 (Sénégal) Contact : aad84@neuf.fr

Partager