Association A.A.D Aide à une Activité Durable

spacerAu SENEGAL


Accueil

Historique

Carnet de Route

Les Réalisations

Les Rendez-vous

Nos Projets

Ecole Palmarin

Les Photos

Nos Partenaires

Les Dons

Contact

logo CARNET de ROUTE - 11ème Voyage - 29 Novembre 2011 - 8 Février 2012

infirmières

Depuis mon arrivée au petit jour du 30 novembre, je ne vois pas le temps passer.
Comme par le passé, je consacre la majorité de mes activités aux enfants parrainés tout en apportant mon aide à l'ISEM et au dispensaire ; ils sont à ce jour 24 élèves répartis dans 8 établissements. Ce chiffre semble dérisoire devant le nombre d'enfants toujours croissant et principalement ceux des zones rurales, mais il n'en demeure pas moins qu'il est significatif à mes yeux.
Vous ne devez pas avoir oublié le petit collège de brousse dépourvu de table pour écrire et que l'AAD a aidé en  offrant 30 bureaux fabriqués  par un jeune menuisier de Mbour. La photo ci-jointe vous donne une idée plus précise des conditions dans lesquelles ils travaillent à présent. Certes ils sont un peu serrés mais tellement mieux pour écrire. Si nous le pouvons par la suite, nous poursuivrons le don car une vingtaine d'enfants sont encore assis par terre...
L'ISEM quant à lui n'a pas fait le plein des inscriptions et nous savons Abdou et moi que l'année sera difficile en matière de budget. Nous devons imaginer une autre forme d'enseignement pour faire des économies ; nous avons pensé polycopier les cours pour limiter les heures des professeurs qui dictaient les leçons avant de les expliquer.
Pourquoi cette chute des inscriptions ? De nombreuses raisons nous paraissent évidentes :
- en premier lieu, les parents qui n'ont pas les ressources pour payer la formation professionnelle de leur « grand ».
- ensuite et surtout l’Etat qui pénalise les écoles privées en leur attribuant sans raison un nombre restreint de diplômés (10%) alors qu'il affiche 100/100 de réussite pour les candidats issus du public. Ce paradoxe n'est pas sans conséquences.
Même si le taux de réussite de l'ISEM (29%) comparé aux autres établissements est très supérieur à la moyenne nationale (10%), nous avons enregistré seulement 45 inscriptions à ce jour au lieu de 72 en 2010.
Tout cela est regrettable et préjudiciable, quand on sait que la santé est un facteur essentiel de développement humain et de croissance économique.
A côté de ce constat mitigé, il en existe heureusement un autre plus encourageant même si les difficultés à affronter sont fréquentes pour ne pas dire quotidiennes. Il s'agit du Dispensaire Jo.
Au gré des rencontres, j'entends parler en bien du dispensaire « Zo » comme ils disent ; que pouvais-je espérer de plus ? Qui aurait cru à un tel déroulement ! Moi-même je suis parfois étonné qu'avec si peu de moyens nous ayons pu gravir toutes ces étapes.
Plus de 9000 malades en ont franchi à ce jour les portes. Afin de pouvoir faire face à cette demande d'admission toujours croissante, nous sommes contraints de l'agrandir ;
Le propriétaire nous accorde le permis et prend même à sa charge les frais des travaux moyennant l'augmentation du loyer. Les travaux ont débuté début novembre ; j'espère que d'ici le mois de mai les nouveaux locaux seront fins prêts pour réceptionner le prochain conteneur devenu indispensable ;
A ce sujet nous recueillons à nouveau sur Avignon les consommables médicaux, pharmaceutiques et autres matériels pouvant servir au dispensaire ou aux écoles ; nous disposons depuis peu d'un local à Avignon pour entreposer. Cependant afin de ne pas prendre du matériel inutile pour notre structure sénégalaise nous vous demandons de nous communiquer la nature des dons avant enlèvement.
Noël et une nouvelle année pointe déjà ; pour la sixième année consécutive, je serai présent sur le sol Sénégalais. Plus que jamais, je ressens tout l’intérêt d'avoir été à l'origine de cette œuvre commune même si parfois, elle ne fut pas entièrement satisfaisante.
Ce message me permet de vous souhaiter une bonne année, pleine d'avenir et je souhaite vous retrouver en France pourquoi pas autour du verre de l'amitié, lors de la prochaine assemblée générale de l'AAD que nous avons fixée au 28 avril 2012 à Avignon, siège de notre association.
Comme j'ai coutume de le dire en fin d'année : " à l'an que ven..."

 

retour vers le haut

.

Association loi 1901 - Siège social : 8 Rue Jean Catelas 84000 AVIGNON - FRANCE - N° d'agrément du JO 20070022
Tél : 04 90 87 02 65 - 06 81 36 27 72 - 00221 77 240 68 68 (Sénégal) Contact : aad84@neuf.fr

Partager